En répétition, la cheffe Claude Nadeau a parfois des expressions... comment dire... très imagées! Petit inventaire de phrases et d'expressions déjà culte!

"Quand c'est bien, faut le dire!"

méfiance par contre, si la cheffe dit: "à partir de la mesure 8, c'était vraiment très très bien!" - ça veut probablement dire qu'avant... bon...

"Toutes les reprises, partout, tout le temps."

il a pris la peine de les écrire, on va prendre la peine de les jouer. Bref, arrêtez de poser la question!

"On ne ralentit pas à la fin du mouvement!!!!"

ni au milieu du mouvement d'ailleurs...

"Menuettisant"

se dit généralement d'un trois-temps, que la cheffe tient à faire très élégant et presque dansant. Donc, menuettisant.

"Frédéric-moisanesque"

haha! fait référence à l'un de nos musiciens, Frédéric Moisan, violoniste excellentissime, qui joue parfois avec beaucoup de chien et d'allure! Donc, quand on demande un coup d'archet frédéric-moisanesque, c'est large, c'est ample, c'est virtuose, c'est beau! (salut Fred si tu nous lis!) d'ailleurs voici la bête en vidéo vous comprendrez tout de suite...

"Quand je dis 'les filles', ça inclut Ronan" (ou Rodolphe, ou Mathieu, bref...)

à Symphonie de Breizh on a une notion de genre très large. Déjà que la chef est une femme, la première violon solo aussi, il suffit qu'un contre-ténor chante un rôle de femme ou qu'une alto se prenne pour Jules César pour accentuer encore la confusion des genres. Alors quand de surcroît Ronan menace de se mettre en kilt...

"Move da revr"! (ça se prononce mouve da rère)

mélange de "move your *ss" (bouge ton derrière, en anglais) et de "diwall da revr" (fais attention à tes fesses, en breton)... en langue de Molière, ça pourrait se traduire par: bouge de là! et fissa !

Oh, il y en a d'autres... plein d'autres! mais on ne va pas vous dévoiler tous nos secrets, n'est-ce pas? ;-)